La cour de cassation du Congo – Kinshasa condamne Willy Bakonga à trois ans de prison à cause du transfert illicite des fonds

willy bakonga

Siégeant en procédure de flagrance ce vendredi 30 avril 2021, la Cour de cassation du Congo – Kinshasa a condamné l’ancien ministre de l’EPST, Willy Bakonga, à trois ans de servitude pénale pour « transfert illicite des fonds ».

La Cour a rendu son arrêt après avoir entendu les deux parties, à savoir : la défense et le ministère public. Ce dernier poursuivait Willy Bakonga pour détournement des deniers publics et blanchiment des capitaux.

Rappelons que Willy Bakonga a été arrêté à Brazzaville en République du Congo la semaine dernière. Il a été débarqué d’un vol à destination de Paris en France. C’est le mercredi dernier qu’il a été extradé vers Kinshasa.