La Caf soutient la Coupe du monde biennale et prévoit la Super League continentale

patrice motsepe plan monetiser football afrique

Johannesburg – L’instance dirigeante du football africain, la CAF, soutient l’organisation de la Coupe du monde tous les deux ans et poursuit ses projets de Super League continentale, selon un communiqué publié lundi.

Une réunion du comité exécutif présidée par le président Patrice Motsepe au Maroc ce week-end a soutenu une proposition saoudienne lors d’une récente réunion de la FIFA visant à modifier la fréquence de la Coupe du monde. 

Depuis que l’Uruguay a accueilli le premier tournoi en 1930, le plus grand événement monosportif a eu lieu tous les quatre ans, à l’exception d’une pause pendant la Seconde Guerre mondiale.  

Les matchs de qualification et de tournoi de la Coupe du monde rapportent de l’argent, en partie à cause des droits télévisés, et augmenter la fréquence donnerait aux associations nationales de football africaines un coup de pouce financier dont elles ont désespérément besoin.

Motsepe n’a pas répondu aux craintes qu’une Coupe du monde biennale ajoutée à une Coupe d’Afrique des nations biennale n’entraîne une congestion des matches.

Une solution possible serait de combiner les qualifications pour les deux tournois comme cela a été fait pour les compétitions de 2006 et 2010.

L’exécutif a également chargé la commission des compétitions interclubs d’accélérer une étude de faisabilité d’une Super Ligue africaine.

Il n’y a eu aucun détail sur la compétition proposée, qui a été évoquée pour la première fois par le président de la FIFA Gianni Infantino lors d’une réunion avec des responsables de la CAF au Maroc l’année dernière.

Infantino a suggéré que 20 clubs soient des participants permanents tandis que d’autres se qualifieraient via des compétitions régionales.

En avril, 12 clubs européens ont annoncé leur propre Super League avant que toutes les équipes, à l’exception de Barcelone, du Real Madrid et de la Juventus, ne se retirent en raison de nombreuses critiques.

Les compétitions 2021-2022 de la Ligue des champions de la CAF et de la Coupe de la Confédération de la CAF débuteront le 10 septembre et les tirages au sort des préliminaires et du premier tour seront effectués au plus tard le 15 août.

Les candidatures pour accueillir les finales des deux compétitions s’ouvriront en novembre.

Le secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo-Omba, a informé l’exécutif du rapport final sur ses affaires par les auditeurs PricewaterhouseCoopers, mais les détails n’ont pas été rendus publics.

L’exécutif a demandé à Mosengo-Omba de mettre en œuvre rapidement les recommandations et d’explorer les conséquences juridiques des conclusions du rapport.

La CAF, basée au Caire, se bat pour améliorer son image après de nombreuses allégations de corruption et son dernier président, le malgache Ahmad Ahmad, a été suspendu par la FIFA l’année dernière pour faute financière. 

Motsepe et son exécutif ont été informés que de bons progrès étaient réalisés dans la préparation de la Coupe des Nations 2021 au Cameroun, qui a été reportée à janvier 2022 en raison de la pandémie de coronavirus.

Une inspection finale est prévue pour la mi-août au Cameroun, qui a dû être remplacé par l’Égypte en tant qu’hôte de 2019 après avoir pris du retard dans la construction du stade.

A RETENIR

Motsepe et son exécutif ont été informés que de bons progrès étaient réalisés dans la préparation de la Coupe des Nations 2021 au Cameroun, qui a été reportée à janvier 2022 en raison de la pandémie de coronavirus.

Une inspection finale est prévue pour la mi-août au Cameroun, qui a dû être remplacé par l’Égypte en tant qu’hôte de 2019 après avoir pris du retard dans la construction du stade.