Le Zimbabwe ordonne la vaccination obligatoire contre le COVID-19 pour tous ses fonctionnaires

vaccins covid

Tous les fonctionnaires du Zimbabwe ont reçu l’ordre de se faire vacciner obligatoirement contre le COVID-19, dans le but d’endiguer une augmentation de la transmission locale.

La ministre de l’Information, Monica Mutsvangwa, a déclaré aux journalistes après une réunion hebdomadaire du cabinet, que tous les fonctionnaires devraient être vaccinés.

Elle a également déclaré que seuls 25% des fonctionnaires étaient tenus de se présenter physiquement au travail, selon des tweets publiés sur le compte de son ministère.

Les tribunaux ne s’ouvriront que pour les cas urgents.

La veille, une circulaire du gouvernement enjoignait à tous les ministères de réduire le nombre d’employés venant travailler de « 40 % à 10 % ». Les effectifs limités excluent les agents de santé et les services essentiels désignés.

Le Zimbabwe a connu une augmentation spectaculaire de la variante Delta au cours des deux derniers mois.

Au cours des sept derniers jours, les cas sont passés d’environ 8 000 la semaine précédente à plus de 21 000, selon les responsables de la santé du pays.

Un peu plus de 1,1 million des 14,8 millions d’habitants du Zimbabwe ont reçu la première dose, tandis qu’un peu plus de 640 000 ont reçu leur deuxième injection.