Un prêtre catholique du Malawi emprisonné pendant 30 ans pour meurtre d’albinos

loi malawi

Blantyre, Malawi – Un tribunal du Malawi a condamné lundi un prêtre catholique à 30 ans et plusieurs autres personnes à la prison à vie pour le meurtre horrible d’un homme atteint d’albinisme en 2018.

La juge Dorothy NyaKaunda Kamanga a déclaré que Thomas Muhosha avait prévu de faire le trafic des tissus de MacDonald Masambuka, 22 ans.

« Le délit a été motivé par le handicap du défunt, celui de l’albinisme », a-t-elle déclaré dans un jugement rendu dans la ville de Blantyre.

Elle a déclaré que le prêtre, qui dirigeait une paroisse à Machinga, à 100 kilomètres (60 miles) au nord-est de Blantyre, avait rompu la confiance que beaucoup avaient placée en lui.

Cinq autres suspects ont été condamnés à perpétuité.

Le meurtre a eu lieu au plus fort d’une frénésie qui a vu plus de 40 personnes atteintes d’albinisme assassinées et des dizaines d’autres agressées.

L’un des cinq condamnés était le frère de la victime.

« Les condamnés ont profité du besoin psychologique d’amour du défunt », a déclaré le juge.

« Ils l’ont amené à croire qu’ils avaient trouvé une future épouse pour lui et qu’ils devraient aller la rencontrer – cela a fini par être son piège mortel. »

Au total, 12 personnes ont été condamnées à diverses peines pour le meurtre.

À partir de 2014, le Malawi a subi une vague d’agressions contre les albinos, dont les parties du corps ont été utilisées dans des rituels de sorcellerie dans la croyance superstitieuse qu’ils apportaient richesse et chance.