La présidence de la RDC dit que Félix Tshisekedi n’a signé aucun accord avec Paul Kagame à Nairobi

dan getler tshisekedi

La Présidence de la République démocratique du Congo dément les informations selon lesquelles le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi aurait signé, le lundi 20 juin à Nairobi, un nouvel accord avec son homologue Rwandais, Paul Kagame.

Dans une mise au point publiée ce lundi 20 juin 2022, la Présidence de la RDC révèle que les personnes malveillantes se servent des photos de deux présidents prises à la signature du livre d’or du State House pour justifier leurs rumeurs.

« Il est de tradition que tout visiteur du state house est invité à signer le livre d’or placé à l’entrée du pavillon présidentiel à l’aéroport de Jomo Kenyatta et du palais présidentiel. Et le président Tshisekedi, comme tous les chefs d’État invités, n’a pas dérogé à la tradition », renseigne ce communiqué.

Et de préciser : « À Nairobi, en dehors du huis clos des chefs d’État, il n’y a jamais eu un quelconque accord bilatéral et le sujet n’est pas à l’ordre du jour. Au moment, où la RDC a rompu tous les accords signés avec le Rwanda, il est inadmissible que d’autres accords soient signés avec ce pays agresseur ».

Des esprits malveillants font circuler la rumeur de la signature d’un accord, ce lundi 20 juin, entre les présidents Félix Antoine Tshisekedi et Paul Kagame à Nairobi au Kenya.

Ces ragotiers se servent des photos des deux présidents en train de signer le livre d’or du State House.

En effet, il est de tradition que tout visiteur du state house est invité à signer le livre d’or placé à l’entrée du pavillon présidentiel à l’aéroport Jomo Kenyatta et du Palais présidentiel.

Et le président Tshisekedi comme tous les chefs d’Etat invités n’ont pas dérogé à la tradition.

À Nairobi, en dehors du huis clos des chefs d’Etat, il n’y a jamais eu un quelconque accord bilatéral et le sujet n’est pas à l’ordre du jour.

Au moment où la RDC a rompu tous les accords signé avec le Rwanda, il est inadmissible que d’autres accords soient signés avec ce pays agresseur.

Rappelons que le président Félix Tshisekedi se trouve actuellement à Nairobi, où il participe au troisième conclave des chefs d’États de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) qui s’attelle sur le processus de paix et sécurité à l’Est dans la sous-région.