Le pape François a offert une « bénédiction sincère » au Congo – Kinshasa

pape francois

Le pape François s’est dit « très déçu » de ne pas pouvoir effectuer samedi une visite prévue en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud en raison de douleurs au genou.

Le pontife de 85 ans souffre d’arthrite chronique au genou, selon des sources du Vatican, et a annulé une série d’événements ces derniers mois. 

« Le Seigneur sait à quel point je suis déçu d’avoir dû reporter cette visite tant attendue et tant désirée », a déclaré le pape dans un message vidéo diffusé samedi par le Vatican. « Mais nous restons confiants et espérons que nous pourrons nous rencontrer dès que possible. »

Le Vatican avait reporté le voyage du pape au Soudan du Sud et en RDC le 10 juin « à la demande de ses médecins » pour éviter de mettre en péril les soins.

Dans son message vidéo, le pape a offert une « bénédiction sincère » aux deux pays qu’il devait visiter.

Il a déclaré : « Je pense à la République démocratique du Congo et à l’exploitation, la violence et l’insécurité dont elle souffre, particulièrement dans l’est du pays, où les conflits armés continuent de causer des souffrances très intenses, aggravées par l’indifférence et la complaisance des de nombreux. »

« Je pense au Soudan du Sud et au plaidoyer pour la paix lancé par son peuple qui, las de la violence et de la pauvreté, attend des résultats concrets du processus de réconciliation nationale ».

« Chers amis congolais et sud-soudanais, en ce moment les mots ne suffisent pas à vous transmettre ma proximité et l’affection que je ressens pour vous », a-t-il ajouté.

Le pape – qui a eu besoin d’un fauteuil roulant lors d’événements officiels – a également parlé d’un ligament blessé et souffre de douleurs à la hanche qui l’obligent à boiter. En juillet dernier, il a passé 10 jours à l’hôpital après avoir subi une opération du côlon.

Un voyage prévu au Liban en juin a également été reporté pour des raisons de santé, selon le gouvernement libanais – bien que le Vatican n’ait jamais confirmé la visite.

Mais un voyage au Canada fin juillet est toujours au programme du pontife.